29/04/2016

Jeanne Sadran : "J'AVAIS ENVIE DE GAGNER MA COUPE À MOI !“

Jeanne Sadran est une cavalière de quatorze ans. Habituée des podiums sur la Tournée des As, elle enchaîne les performances depuis plusieurs années déjà. Pour CWD, la jeune Toulousaine est revenue sur sa victoire lors du Grand Prix de Fontainebleau et a partagé un peu de son quotidien. Portrait d'une graine de championne !

Andy Chansel : La semaine dernière, tu étais à Fontainebleau pour courir le BIP. Pouvons-nous revenir ensemble sur ce rendez-vous ?
Jeanne Sadran : Oui, bien sûr. Pour le CSIOP, je montais Rominet de Bruz, mon poney de tête. Je n’ai pas fait une très bonne warm-up le premier jour. Ensuite, mon poney était bien mais je n’ai pas très bien monté, du coup j’ai fait une barre. Puis le dimanche j’étais très motivée, je me suis bien réveillée et nous avons gagné.

A.C : Alors justement, revenons sur ton parcours de dimanche, dans le Grand Prix. Quel était ton état d’esprit avant d’entrer en piste, étais-tu prête à tout pour gagner ?
J.S : Non, je n’avais pas vraiment prévu de gagner. Rominet n’est pas un poney très rapide. Il y avait eu la Coupe des Nations la veille, dans laquelle j’étais réserviste. J’avais envie de gagner ma coupe à moi ! J’étais très motivée et bien concentrée pour faire un bon résultat. Je voulais être classée. Mais bon, Rominet est allé vite donc on a gagné !

A.C : Il n’est pas très rapide, mais quand même ! Il est assez tonique, même très tonique…
J.S : Oui, c’est vrai. Il n’est pas lent non plus, mais c’est un poney qui est quand même assez lourd, donc ce n’est pas le plus rapide au sol.

A.C : Comment était-il sur la piste de Fontainebleau qui est très grande ?
J.S : Rominet a besoin de beaucoup de galop, donc la piste lui convient très bien ! Je crois qu’il aime bien cette piste (rires).

A.C : Justement, comment est-ce que l’as-tu senti sur le parcours ? C’était assez facile pour lui ou tu as vraiment le solliciter ?
J.S : Il était bien. Il m’a sauvé quelques erreurs car j’ai fait quelques bêtises, mais c’était notre jour ! On a quand même eu de la chance.

13051786_1535268073443216_3214358889167777985_n

A.C : C’était ta première victoire en CSIO, une très belle performance qui s’ajoute à ton palmarès. Est-ce un titre auquel tu pensais, que tu voulais vraiment décrocher ?
J.S : Non, pas vraiment. Je voulais surtout me classer en fait. Mais bon, ça m’est arrivé donc c’est plutôt une bonne chose.

A.C : Quelles sont tes prochaines échéances ?
J.S : Pour l’instant, Rominet est un peu au repos. Après je vais courir la Tournée des As à Nîmes avec mes autres poneys, et je vais faire le CSIO Juniors à Mâcon. Ensuite j’enchaîne avec le CSIO en Belgique. Pour le reste de la saison, je ne sais pas encore.

A.C : Comment est-ce que tu organises ta saison ?
J.S : Soit avec Eric (Muhr, son coach, ndlr), ou avec Olivier (Bost, entraîneur et sélectionneur national, ndlr) pour les grosses échéances. On sort un peu en concours, mais pas trop non plus. Au maximum nous faisons deux concours par mois, mais la plupart du temps c’est un concours par mois pour les poneys et les chevaux.

A.C : Combien de chevaux as-tu ? Tu t’en occupes tous les jours ?
J.S : J’ai trois chevaux et trois poneys à la maison, que je monte après avoir terminé les cours. Généralement, j’arrive à en monter trois. Pour les trois autres, une autre personne s’en occupe.

A.C : Et ils sont tous équipés en CWD ?
J.S : Bien sûr ! J’ai la selle, la sangle bavette en mouton, des martingales… Plein de choses !

A.C : Et sinon, que penses-tu de l’équipe de France ?
J.S : C’est une superbe équipe ! Je pense qu’ils ont une chance de médaille aux Jeux Olympiques cette année.

A.C : Que pouvons-nous te souhaiter pour l’avenir ? Pouvons-nous espérer te voir à leur place dans quelques dizaines d’années ?
J.S : Je n’envisage pas forcément une carrière dans l’équitation. J’aimerais faire des études de médecine, mais continuer de monter évidemment. Si je peux faire du haut niveau pourquoi pas, mais ce n’est pas ma priorité absolue.


13029627_761179220649565_3014850028167427733_o


CWD remercie Jeanne pour sa fidélité, et Info Jumping pour les photographies.

26/03/2016

[FEI World Cup™ Final 2016] Nicola Philippaerts

26/03/2016

[FEI World Cup™ Final 2016] Harrie Smolders